La transformation digital silver en or

Transformation digitale cyril jamelot séniors storytelling

Le comportement consommateur évolue en même temps que la population. S’il on parle des générations X, Y ou Z comme étant « connectées », aujourd’hui les Séniors sont encore trop oubliés, alors que particulièrement connectés eux aussi : 63% ont un ordinateur et 34% un smartphone, quand la plupart sont sur le net quotidiennement.

88% Envoient des mails tous les jours, 61% suivent l’actualité et 55% achètent en ligne. 44% utilisent les réseaux sociaux...

Le vieillissement de la population entraine un rajeunissement des modes de communication et d’achat. À l’heure où les séniors représentent une majorité des ressources financières en Europe, vous devez les intégrer dans votre transformation digitale

L’avantage dans cette segmentation est qu’elle offre une stratégie inclusive. Ce que l’on fait pour les séniors est d’actualité pour les plus jeunes en termes d’état civil. En effet, les séniors sont les plus jeunes. Teintés d’une époque rock n Roll bien plus drôle que la nôtre. Il ne faut donc pas les stigmatiser et les inclure dans votre stratégie digitale avec un storytelling adapté, qui les recrutera et les fidélisera.

Le consommateur aujourd’hui achète moins mais mieux, alors que les séniors achètent plus et mieux. Cependant il y a quelques paramètres à garder en tête dans leur démarche numérique : 

1- La rassurance passe par l’information vraie et accessible : Une navigabilité facilitée. Évitez l’Arial 5. Soyez simple clairs et précis. 

2- Avoir un storytelling engagé, respectueux, rassurant, simple, humain, informatif et fun.

3- La rassurance passe par l’humain : vos plateformes digitales doivent donner rapidement accès à une personne de contact. En sachant que 61% utilisent Skype. Le contact visuel est clef.

4- L’humain passe par le partage : Favoriser les relais vers les plateformes communautaires et comparatives. Cela exclut la notion trop commerciale d’un site et permet de renforcer la connexion sociale.

4- Ne pas être trop unidirectionnel : demander leur avis, interagissez et communiquez. Soyez reconnaissants.

6- Évitez les publicités intrusives et autres pop-ups dans lesquels la fenêtre à fermer propose une zone de click plus petite que celle du navigateur…

7- Ne pas les appeler les séniors. Leur segmentation offre des différences majeures tous les dix ans avec des attentes marquées. Les plus jeune d’entre eux profitent de la vie et de leur liberté à nouveau retrouvée, puis vient le temps du statut social et de la quête d’innovation, pour basculer vers l’autorité, le pragmatisme et la tradition et enfin finir avec la complicité et la sécurité. Adaptez la définition comme votre storytelling.

8- Comprendre leurs attentes et leurs multi-personnalités. Chaque personne est une multitude de personne : Un patient le matin, un grand père à 16h, un ami en fin de journée et un mari le soir. Trouvez l’insight de ces différents personas. 

9- Adaptez vos plateformes en fonction de ces personnalités en leur proposant de : se divertir, partager, faire de nouvelles rencontres et s’informer.

10- Trouver les bons canaux : 1 vidéonaute sur 3 sur YouTube est un sénior… Les publicités impactantes, drôles et informative sont regardées.

11- Proposez de la qualité dans les biens ou services vendus. Ce sont de très bons ambassadeurs prêts à payer plus pour un plus grand retour sur investissement.

12- Motivez la culture d’entreprise vers cette cible.

Le numérique à ouvert de nouvelles possibilité de communication mais ouvre d'autant plus la nécessité d'écoute et de respect de l'autre. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les séniors et la transformation digitale, retrouvez-moi en conférence en me contactant en cliquant ici